15/06/2006

cabanes tchanquées, bassin d'Arcachon.

 

En attendant de vous retrouver, je vais vous laisser un peu sur cette image, pour quelques jours...

Je ne serais pas bien loin de ces magnifiques cabanes tchanquées, cabanes mythiques du bassin d'Arcachon, reproduites, dessinées, photographiées...

Ces cabanes montées sur pilotis, au beau milieu de l'eau...loin des touristes (enfin presque!!) Paraissant parfois flotter totalement à marée haute, ou perchées sur leurs "échasses" à marée basse, elles restent deux grandes dames, datant du milieu du XXème siècle, construites non loin de la toute première datant de 1883 mais renversée par une tempête, dont il reste quelques traces...

Cette image a été empruntée au site de Stéphane Scotto dont les photos sont superbes et mettent particulièrement bien en oeuvre l'ambiance magique du bassin, si envahi en été par les touristes... 

12/04/2006

tuiles du bassin

Ceci n'est pas tout à fait de l'architecture mais pourtant nous n'en sommes pas bien loin!
 

 

Lors de nos promenades autour du bassin d’Arcachon, en Gironde, nous trouvons des tuiles blanches à profusion. Nous pouvons alors nous demander en quoi elles peuvent bien servir !

Tout commence par un homme, Mr Michelet (1835-1904), maçon de métier, et la présence d’une industrie, grâce à laquelle il inventa le mode de captage des naissains (larves d’huîtres). Le gisement d’une argile de grande qualité est à l’origine de la présence de plusieurs manufactures, où l’on fabriquait, au 20ème siècle, des pots de résiniers, des briques et des tuiles pour le bâtiment. Mais ces tuiles servaient aussi aux ostréiculteurs, qui continuent encore actuellement à les utiliser. Aujourd’hui, les gisements sont taris, et ces tuiles proviennent de fabricants extérieurs au Bassin.

Les tuiles que nous voyons sont d’un blanc immaculé, recouvertes d’une texture permettant de fixer les futures huîtres que nous avons plaisir à déguster (lorsque l’on aime).

La bonne formule fut donc découverte par Mr Michelet en novembre 1865. Celle-ci consistait en un mélange de chaux et de sable, avec de bonnes proportions, permettant un mélange à la fois ferme pour maintenir les naissains, et friables pour les détroquer sans casser les coquilles.

Aujourd’hui, les tuiles sont parfois remplacées par des tuiles en plastique ou par des matériaux composites, mais les anciennes, toujours présentes, laissent un paysage magnifique sur nos côtes !

 

Ce texte est largement inspiré du Dictionnaire du Bassin d'Arcachon, aux éditions Sud-Ouest, Luçon,France, 2002. 

 

 

13/03/2006

Bassin d'Arcachon, village de pêcheurs

Village de pêcheurs sur le bassin d'arcachon

Sur la "cote nord" du bassin d'Arcachon, nous pouvons ainsi trouver 8 villages de pêcheurs classés en sites inscrits au patrimoine, depuis juin 1981, pour sauvegarder leur caractère traditionnel.Ces hameaux, au milieu du XIXème siècle, n'étaient formés que de modestes cabanes de planches habitées par les premiers ostréiculteurs et pêcheurs. On peut se promener au sein de ces villages, de ces rues en terre, qui ont conservé leur aspect typique et traditionnel.  

Aujourd'hui, ces villages sont menacés par l'attrait touristique et la pression spéculative, tandis que d'autres sont menacés par la perte d'activité.