18/02/2007

fatboy

Plus d'un mois d'absence...je tiens à m'excuser auprès des rares personnes qui m'ont laissé un commentaire à ce sujet... Mais le semestre est fini, je vais pouvoir respirer à nouveau...

 

fatboy

 

Voici mon dernier "truc" à moi qui est vraiment génial...! Mon fatboy! j'en revais depuis des années...depuis que je l'avais vu au H14 à Bordeaux lors d'une exposition! Maintenant c'est fait, grace à mon anniv je l'ai eu! Le rêve pour regarder la TV! Le rêve pour bouquiner! Le rêve pour faire ce qu'on veut avec! C'est mon énooorme oreiller!! (c'est celui ci-dessous, à gauche: les grosses fleurs roses)

Modulable, adaptable...il se "plie" à toutes nos idées et nos envies!

 
fatboy%20selec

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trop bien! Alors pour celles et ceux qui ne connaissent pas, il est vrai que le prix peut être un point négatif! Cependant, un salon ou une expo et hop! un prix salon se dessine, et l'abordable est accessible!

 
second%20AVENUE_s3
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Alors déjà que notre salon-bureau-chambre n'est pas très grand (normal, c'est un appart d'étudiant!) mais là c'est le ponpon! On n'a carrément plus de place!! Alors on essaie de le stocker là où c'est possible de le mettre! Mais c'est génial!
(je pense que vous l'avez compris!)
 
 
island

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bref! C'était mon trip du jour!

D'ailleurs je crois qu'il m'appelle!!

Allé! Je vous laisse à ces images! 

ciao!

23:22 Écrit par dou dans design | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : design |  Facebook |

09/07/2006

C.Lisfranc et Eurobe@r

Face à l'incompréhension de certaines personnes, à la méchanceté gratuite, un peu de douceur dans ce monde de brute ne peut que faire un peu de bien...

 

Un doudou tout doux...

 

 

Voici donc le travail de Caroline Lisfranc.

Tout son travail se fait autour d'une petite mascotte, un nounours aux longs bras, nommé Eurobe@ar, qui sait se faire tout doux, tout tendre, tout calin.

 

21:42 Écrit par dou dans design | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : design |  Facebook |

06/04/2006

Denise Fayolle

Denise Fayolle (1923-1995)

 

Il est difficile de trouver assez rapidement des renseignements sur Denise Fayolle, sans aller en bibliothèque. Il se trouvent donc ici ce que j’ai pu dénicher, par ci par là, au travers de sites internet et pouvant être complété à tout moment.

 

Quelques dates :

 

1953

Denise Fayolle (1923-1995), ex-rédactrice du magazine Votre Beauté, est engagée par la centrale d'achat de la chaîne de magasins Prisunic pour donner à ses produits ce qui leur manque le plus : une esthétique séduisante. Directrice du département « Style, Relations Presse, Publicité et Conditionnement », elle sera à l'origine du « style Prisu » qui symbolise au début des années soixante les fiançailles des Français avec la société de consommation.

1968

Maïmé Arnodin et Denise Fayolle fondent l'agence de style et de publicité MAFIA (Maïmé Arnodin Fayolle International Associées).

 

 

texte extrait du site www.admirabledesign.com:

La rencontre de Denise Fayolle avec Andrée Putman permet d’imaginer ensemble une folle aventure : celle du mobilier contemporain prisunic, accessible à tous. Nombreux sont ceux qui se souviennent encore des petits catalogues carrés qui présentaient des meubles simples, évidents dans des matériaux modernes et à tout petit prix. Cela en plein triomphe des Galeries Barbès et Lévitan ! Pas sûr que les Français ont bien compris la chance qui s’offraient à eux.. Cela devait faire la fortune des Habitat et autres Ikéa plus tard. De la difficulté d’être précurseur ...

13:37 Écrit par dou dans design | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/04/2006

Andrée Putman

 

C’est au travers de ce texte extrait d'un article, A.Putman, la justesse du style, que l’on comprend parfaitement la personnalité de cette dame :


"Dès 1968, jeune journaliste à Art et Décoration, à Elle ou L'Oeil et collaboratrice de Prisunic, Andrée Putman fonde MAFIA, le "premier bureau de Style français".

Pourtant, il lui faudra attendre de nombreuses années et un second bureau, ÉCART, pour enfin imposer son nom. Un nom qui, aujourd'hui, résonne comme une institution, une signature indissociable du bon goût minimaliste à visage humain. Recherché dans les meilleurs milieux de New York à Tokyo, le style Putman est devenu le "plus" du luxe, de la décoration, du design, de la mode ou de l'art.

Cachée dans une verdoyante arrière-cour parisienne et entourée d'une équipe de passionnés, cette grande dame, fille d'une famille bourgeoise érudite, a su apposer son style sur les objets, maisons, palaces modernes, boutiques d'avant-garde ou restaurants de luxe et galeries branchées.

Après avoir siglé tant de choses, la signature d'Andrée Putman s'appose même aujourd'hui sur un parfum. Cette magicienne qui a su régaler nos sens en créant des "espaces de paix" ne s'était jamais réellement attaquée à l'olfactif. C'est peut-être le signe que celle qui, depuis plus de cinquante ans, revendique de "s'amuser en travaillant", est à l'orée d'une harmonie totale. "


En 1968, ses amies fondent le groupe Mafia, agence de conseils en publicité et en produits, dans laquelle elle intervint. Puis en 1978, elle créa le bureau d’études Ecart, installé rue Pavée, dans le Marais, en plein cœur de Paris.

A travers ses réalisations à travers l’Europe et le monde, elle affirme sa présence en tant que designer et architecture d’intérieur. Elle intervint ainsi auprès de BHV, Monoprix, Prisunic (meubles en acier), les Trois Suisses (linge de maison), entre autres, en tant que designer. Elle réalisa aussi nombres de maisons privées, hotels particuliers, ou des hotels tel que le Morgans Hotel, le Sheraton de Paris Poissy, des restaurants, des boutiques, etc. en tant qu’architecte d’intérieur. Elle travailla aussi pour la scénographie de musées tels que le CAPC de Bordeaux ou le Guggenheim de New-York.

articles rédigés à son sujet:

de Gérard Caron,  L’art d’Andrée...

Allons-nous vers "un design sans designer" ? Andrée Putman face à la création contemporaine

  

22:44 Écrit par dou dans design | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

03/04/2006

design, chaise B306

chaise B306, 1928, Le corbusier, C.Perriand et P.Jeanneret

voir aussi le Design Museum

 

J'ai parlé, lors de pécédents posts, de Le corbusier, qui reste un très grand architecte, et de Charlotte Perriand, exposée au centre G.Pompidou, et qui est une des très grandes dames du siècle dernier (selon moi).

Aujourd'hui je vous présente une des chaises les plus connues, dessinée par le Corbusier, C.Perriand et P.Jeanneret.

Il faut prendre en compte le fait que C.Perriand est intervenue dans de nombreuses réalisations de Le Corbusier. Elle fut associée à l'atelier Le Corbusier-P.Jeanneret, dés 1927, pour lequel elle est responsable des programmes d'équipement de la maison.

22:16 Écrit par dou dans design | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |