24/01/2009

Hôtel Everland

Nous sommes encore au mois de janvier alors il est encore temps de vous souhaiter une excellente année 2009!!

Une nouvelle année s'annonce, une nouvelle vie aussi ... un blog tout beau tout neuf verra très certainement le jour!!! A très bientot!! 

 

24 Janvier 09 - Hôtel Everland - Et quelques songes sur le Palais de Tokyo...

DSC_0005_blog copie

22:07 Écrit par dou dans art | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

28/02/2007

kveta pacovskà

Il y a quelques temps, nous parlions de ces femmes, architectes, designer ou décoratrices, qui ont marqué leur temps. Aujourd'hui, j'ai choisi de vous parler d'une illustratrice particulièrement talentueuse: Kveta Pacovskà.

Rêve, enchantement, magie, voila ce qui pourrait traduire ce que son travail m'inspire! La plupart de ses livres sont destinés aux plus jeunes d'entre nous, mais ils ravissent aussi les plus grands!

 

Ponctuation est un de mes préférés! L'illustratrice joue avec les mots, la ponctuation, la phrase! Comment tranformer un quotidien, des signes que l'on utilise en permanence, en les faisant jouer, en les rendant ludiques?

 

pacovska

 

L'alphabet est aussi un autre moyen de faire apprendre aux enfants ces lettres si fades d'habitudes.

Son, couleur, toucher...autant de sens mis en avant dans le développement de l'enfant etqui sont utilisés et particulièrement exprimés ici. Voici un moyen très très sympa pour apprendre ou réapprendre les fondements de notre langue!

Il est relativement difficile de se les procurer, cependant, voici le lien vers l'éditeur:

http://www.ricochet-jeunes.org/auteur.asp?id=872

 

Un petit clein d'oeil à ma Ju-lie qui nous a permis de découvrir encore quelque chose de passionnant! Merci Ju! ;-)

  

16:28 Écrit par dou dans art | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : illustration, art |  Facebook |

24/10/2006

FIAC 2006

fiac

Tout le monde le sait, mais un petit post "fiac" s'imposait!

Cette année elle prend place au grand palais et au Louvre...

Un petit détour est assuré! 

21:51 Écrit par dou dans art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art, expo |  Facebook |

16/10/2006

Felice Varini, rectificatif

Je reviens à nouveau sur le travail de Felice Varini.

Je ne vais pas faire ici une comparaison mal habile de cet artiste avec Georges Rousse. Mais je tiens à traduire mes pensées face aux lectures un peu plus "approfondies" de son travail. 

Felice Varini intervient dans des espaces architecturaux à proprement parlé. Son travail évolu selon l'espace, en fonction de celui ci.

Il s'imprègne de l'importance, de la caractéristique de l'espace sur lequel il travaille, selon les "matériaux", leur "hitoire", leur "architecture", leur "fonction". L'artiste parcourt le lieu, un lieu qui est vécu, habité ou non, non voué à la destruction. Il reste une trace de son intervention, une trace architecturale, visible, vécue, pas dans le but premier d'être photographié.

Le point de vue est alors choisi, dans un passage, dans une évidence personnelle... qu'il va faire partager aux différentes personnes qui emprunteront le même chemin que lui.

1 point de vue pour 1 forme cohérente mais des points de vue pour une infinité de points de vue sur la forme! Ce n'est pas un objet unique...mais des finalités multiples, qui invitent le visiteur. Le point de vue devient alors "un point de départ possible" pour une autre perception. Nous pouvons d'ailleurs à ce sujet découvrir sur le site, en s'attardant sur les photos, le point de vue "point de départ", puis le "hors point de vue" qui montre l'infinité sur la forme!

 

var037a01

 

Je vous laisse ici deux images trouvées sur le site officiel, parmis les inombrables interventions exceptionnelles... 

 

var022a01

 

23:25 Écrit par dou dans art | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : art |  Facebook |

08/10/2006

Felice Varini

Revenons à l'orangerie du Château de Versailles pour y trouver Felice Varini.

 

Quand on pénètre un espace dans lequel il a travaillé, et qu'on ne le prend pas dans le bon sens, on ne perçoit pas grand chose.

varini 6

 

Voire même on n'y comprend rien!

 

varini 1

 

On entend alors autour de soi: "c'est bizarre! C'est un artiste qui a collé du bleu sur les murs! Moui! C'est moderne! C'est contemporain! C'est un artiste quoi! Finalement même moi je peux le faire!"...

Il y a donc un point positif et un négatif dans tout ceci! Tout d'abord, il est très intéressant de mettre à la portée de tous de l'art contemporain. Mais il n'est pas forcément compréhensible par tout le monde, tout simplement parce que les personnes ne sont pas toujours au courant, ne connaissent pas. J'ai donc vu, hier soir, des personnes entrer dans cette grande nef par le mauvais coté, au bout de la perspective, sans comprendre, en se disant que ce sont de grandes couleurs bleues collées aux murs, et ressortir par la petite sortie juste à coté de là où ils sont entrés!

Tandis que lorsque l'on va un peu plus loin, à l'autre bout de la nef, on voit tout autre chose. 

varini 2

 

Des formes apparaissent alors. On se dit à ce moment qu'il se passe quelque chose! Ces murs couverts de bleu paraissent former des carrés, peut être un damier, mais on ne le perçoit pas encore très bien.

On se rapproche encore, on se met au plus loin, on se place au milieu de la perspective, on regarde, on s'accroupi, on se penche, on se redresse, on cherche, on réfléchit, on s'interroge. On écoute ce que les gens peuvent dire autour. Je sais bien que le point de vue doit nous montrer un damier qui semble flotter dans l'espace, marquer un plan en 2 dimensions grace à une mise en scène en 3 dimensions. Mais je ne le voit pas encore. Alors je sors mon appareil photo, je vise dans l'objectif, et là je comprends. Cette vue que l'on doit percevoir se révèle tout simplement au travers de mon objectif. La 2 dimensions fait son effet! C'est vrai!

varini 4

 

On ne la perçoit peut être pas très bien sur cette photo, et pourtant elle est là. Le monde n'aide pas non plus, mais bon ce n'est pas une excuse!

La 2 dimensions est quand même là! Je voulais la voir, et je l'ai vu. C'est tout de même assez intéressant de comprendre, de vivre, de parcourir ces oeuvres contemporaines.  

18:27 Écrit par dou dans art | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Les Nuits Blanches de Versailles.

Affiche_V-Off_2006%20copie

 

Il est 20h, on n'est pas garé trop loin, je pensais que l'on mettrait plus de temps pour trouver une place, surtout que le parking du château est fermé!

Du monde commence déjà à s'entasser devant les grilles, on reste en retrait. La nuit est tombée, il commence à faire un peu froid. 20h30: des personnes distribuent des livrets sur la manifestation. Shigeru Ban, Felice Varini, Natacha Lesueur, Radi Designer, Gérard vié,...des noms connus, d'autres moins connus... mais cette nuit c'est l'art qui prévaut!

20h45, les grilles ne sont toujours pas ouvertes! Certains s'impatientent, sifflent, applaudissent. Nous sommes de plus en plus nombreux derrière cette grille.

Le château est majestueux devant nous.

21h00, les 3 grilles s'ouvrent les unes après les autres. Beaucoup se pressent pour entrer dans ce goulet...nous, nous prennons notre temps! De toute façon il y en aura pour tout le monde! On suit donc finalement cette foule qui glisse dans le noir et qui se dirige vers le jardin. Un fois franchie les arcades, la fleur d'oranger envahie notre sens olfactif.

Il y a du monde partout. Ce parc, si grand, si noir, laisse apparaitre des ombres, des mouvements, des paroles, un peu de musique, quelques bruits...

Les oeuvres se laissent voir, se laissent entendre... Il n'y a pas de parcours imposé, on est libre! Alors nous avons commencé par l'orangerie, superbe. Son bassin nous offre sa première oeuvre, illuminé et parfumé à la fleur d'oranger! Et qui dit orangerie, dit oranger, et par conséquent orange, une petite dégustation est donc proposée mais il y a déjà trop de monde devant!

Dans la grande nef, on admire donc l'oeuvre de Felice Varini, mais j'y reviendrai plus tard! On se dirige vers "la salle de bal", intervention de Shigeru Ban, mais c'est encore fermé, on peut revenir d'ici une demi heure.

Et on marche encore, on traverse le parc et on se retrouve aux "Bains d'Apollon", où sont intervenus les Radi Designer. Mise en lumière et un "bong" retentissant, signalant une horloge...

On descend vers le "bassin du Dragon", personnellement, je n'y trouve rien d'exceptionnel!

On remonte alors le long des allées, étonné de la mise en lumière! En fait je m'attendais à une mise en lumière plus particulière! Le château est superbe sur sa face avant, mais à l'arrière il est éclairé par de simples spots! Les carrés de verdures sont plongés dans le noir, sans éclairage! C'est assez étrange! On se retrouve avec des points sombres au milieu de cette promenade tout de même magique.

On retourne voir l'intervention de Shigeru Ban une dernière fois, un drappé levé par des bras articulés...tout en musique...!

On se dirige vers la sortie, on a fait le tour de toutes ces installations, il est 23h.

Nombreux sont ceux qui partent, mais nombreux sont ceux qui entrent aussi! On repart alors...l'art en tête...

12:23 Écrit par dou dans art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo, art |  Facebook |

Nuit Blanche

Sans titre-1

 

Paris ou les nuits enchantées...!

 

11:45 Écrit par dou dans art | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : art, expo |  Facebook |