25/03/2006

J.Dubus et J.P.Lott, immeuble-villa, Paris XIIIème

immeuble villa de J.Dubus et J.P.Lott, Paris 13ème arrondissement, 1987.

A l'occasion du centenaire de la naissance de Le Corbusier, en 1987, la RIVP et la SEMAPA lancent une consultation sur le thème renommé de l'"immeuble-villa" au sein de la ZAC Gandon-Masséna, à Paris. Les deux architectes nommés sont ainsi sortis lauréats, en dessinant un immeuble composé de duplex  traversants, montants ou descendants, qui s'imbriquent les uns dans les autres sur trois niveaux. Les deux façades, montrées ci dessus, sont traitées différemment. Le lien en cliquant sur les photos amène à un dossier sur l'habitat intermédiaire traité par Cimbéton, dont fait partie cette réalisation, qui est fortement intéressant et qui l'explique un petit peu en page 12.  

23:48 Écrit par dou dans architecture | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

21/03/2006

 C.Ferret, la Benauge, Bordeaux

la caserne des pompiers, la Benauge, Bordeaux,

architecte: Claude Ferret, 1954

Cette caserne, située en front de Garonne, passe relativement inaperçue auprès des Bordelais. Pourtant visible de l'autre rive, à des centaines mètres, elle est un véritable signal dans le quartier. Même si celle ci a un aspect et une couleur qui ne peut plaire à tout un chacun, il faut cependant lui reconnaitre de grandes qualités architecturales. Mais je n'en dirais pas davantage, c'est à vous de faire votre propre opinion en allant voir le site de l'association de défense de cette caserne.

voir aussi arc en rêve

l'ADAM, association de Défense d'Architecture Moderne et de la Caserne de la Benauge.

 

Il est à noter par la même occasion, que je viens de citer C.Ferret qui fut aussi l'architecte en charge de la reconstruction de la Ville de Royan, dont j'ai déjà montré la cathédrale.  

voir

L'invention du balnéaire " cinquante " à Royan et Fou d'Royan

19:14 Écrit par dou dans architecture | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/03/2006

Prouvé, Meudon

Jean Prouvé
les maisons de Meudon,
Meudon près de Paris, 1952
Non loin de Paris, sur les hauteurs, 14 maisons "éphémères" du milieu du XXème siècle sont encore là, habitées et défendues.
A la suite de la seconde guère mondiale, il fallait faire face de manière urgente au relogement de million de personnes.
Dans un climat politique relativement difficile, il sera commandé à l'ingénieur (Prouvé) un prototype de maisons "transitoires" pour reloger les sinistrés d'après guerre. Ces maisons seront donc construites sur un terrain très accidenté à Meudon, ce qui va impliquer une base stable en moellon, contradictoire avec le caractère expérimental et transitoire du projet. 14 maisons seront ainsi montées, au principe constructif particulièrement intéressant pour l'époque, et même encore aujourd'hui. Si à l'époque et même encore actuellement elles ont été et sont perçues comme des baraquements américains, les avis ont quelque peu changé. Aujourd'hui elles sont encore habitées par des personnes adeptes de J.Prouvé ou tout simplement qui ont appris à aimer leur maison. Si en apparence elles paraissent quelque peu rudimentaires et inconfortables, ayant eu la chance de rentrer dedans et de discuter avec nombre de propriétaires, je peux affirmer qu'elles sont encore très agréables à s'approprier, comme le souhaitait Prouvé. 
Pour ceux qui souhaitent se renseigner d'avantage sur ces maisons, voir les plans, l'histoire du projet,...le livre de C.Enjolras répondra a beaucoup d'interrogations...

 

quelques liens internet:

Philippe Jousse, “Pourquoi Prouvé?“, 9 mars 1998.
J.Prouvé sur le site d'arte
J.Prouvé 1901-1984
J.Prouvé - article sur Wikipédia
J.Prouvé - article sur Insecula

 

22:45 Écrit par dou dans architecture | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |