22/04/2007

paris et ses passages

Comme je l'avais dit dans un post il y a tres longtemps, notre capitale compte un nombre important de passages couverts. (cf. ceci)

La cour du commerce Saint-André (Paris 6e) en est un exemple. Elle est le résultat de la réunion de deux voies datant du XVIIIe. La partie la plus ancienne (au centre) date du XVIIIe, tandis que la partie où nous nous trouvons pour prendre la photo date du début du XIXe (dans notre dos se situe la rue Saint-André-des-Arts), et la partie accédant au boulevard Saint-Germain date quant à elle de la fin du XIXe, dont une partie fut amputée lors du percement du boulevard.

Mais cette cour a aussi un passé particulièrement important. La guillotine y fut expérimentée en 1790 sur des moutons (gloups!), Danton et Camille Desmoulin habitèrent au n°1, selon la tradition, l'imprimerie de Marat se situait au n°8, mais cela n'est pas certain. Ce passage fut largement épargné par Haussmann, et nous permet de traverser librement et simplement cette cour au charme incontestable.  

st andré

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans un registre différent, voici la galerie Véro-Dodat (Paris 1er) qui fut créée en 1826 par deux charcutiers, Mr Véro et Dodat, ayant fait fortune. Si aujourd'hui celui ci est relativement désert et méconnu des parisiens, il était particulièrement fréquenté à sa belle époque.

vero dodat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le même principe, mais en version plus privée, nous trouvons dans le 11e arrondissement, Quartier du faubourg Saint-Antoine, quelques beaux passages et cours.

La cour de l'Etoile-d'Or y est particulièrement calme et reposante. Nous sommes au coeur de Paris et pourtant, la nature a pris sa place. Celle ci est bordée d'habitation, de bureaux, elle s'étend sur la longueur, mais arbore une atmosphère particulière et sereine.

etoile dor

 

La plupart du temps, les passages et cours sont plus étroits, à la manière de celui de  la Cour Vigue, bordés des deux cotés par des habitations.

vigue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paris est vraiment une source inépuisable, aussi bien pour les passionnés d'histoire, de vieille pierre, que de moderne, de contemporain!

12:08 Écrit par dou dans architecture | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

17/12/2006

archilab ... suite!

Et...

il se trouve tout d'abord que je m'excuses de ne pas avoir posté effectivement sur la suite ...!

 

Donc Archilab est particulièrement intéressante comme exposition car tout d'abord elle est accessible! Accessible pour se garer, accessible pour y aller (quand on habite pas trop loin d'Orléans et que nous avons un moyen de locomotion, c'est à dire une voiture! Car par les temps qui courent, il ne fait pas très bon prendre le train - surtout sur Paris - quand on veut se rendre de manière sure et certaine quelque part! Merci les grèves!)

Ensuite parce que c'est gratuit!! Eh oui! La gratuité existe encore!

Bon on peut aussi dire que le site est grand, vaste, et qu'il y a donc de belles choses à voir, sans monter sur les pieds du voisin, ni jouer des coudes pour accéder à ce que l'on veut voir. Bref, on souffle un peu!

 

Donc on peut y voir beaucoup de projets japonais (c'est le but après tout), de maisons individuelles, implantées dans un tissu relativement désordonné. La règlementation prévoit 30cm de distance entre chaque immeuble contigüe, ou encore un minimum de 5min d'ensoleillement par habitat! Eh dire qu'au début du XXe siècle, en France, les hygiénistes se sont battus pour qu'il y ait un maximum d'ensoleillement dans chaque logement!!

 

Les projets sont nombreux, et bien exposés. On peut voir des réalisations d'architectes connus sur le continent européen comme des moins connus. Tous ont la même présentation, tous sont à pied d'égalité. De grands panneaux nous expliquent le projet, quelques photos, mais surtout ce sont les maquettes qui attirent toute notre attention. Ce sont LES maquettes des maisons qui sont là sous nos yeux, dans un détail de finition impressionnant (pour certaines)! C'est vraiment particulièrement intéressant. On se rend mieux compte des projets et de leur ampleur! 

 

Ensuite, une petite librairie (en rupture de stock pour le livre officiel) proposait pas mal de livres sur l'architecture japonaise et que l'on peut trouver un peu partout finalement:

 

 le catalogue de l'expo,

le catalogue est particulièrement intéressant. Il reprend vraiment bien les projets, avec textes explicatifs, croquis, photos...et aussi une introduction de différentes personnes, textes critiques. Pour les personnes qui s'intéressent à l'architecture Japonaise, et qui ne peuvent pas venir voir l'expo il y a le catalogue (45€ tout de même), mais ça vaut le coup! (c'est un avis personnel)

 

"architecture à vivre" a fait un bon petit article sur l'expo,

059000033001
 
et bien sur il y bien d'autres livres mais je ne les ai plus en tête!
 
voila. Je tâcherai d'ajouter quelques photos de maquette, mais là pour le moment ce n'est pas possible...
 
J'espère à très vite, et veuillez m'excuser si je ne poste plus aussi souvent ... le temps manque! 

 

 

 
 

 

23:55 Écrit par dou dans architecture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : architecture, expo |  Facebook |

25/11/2006

archilab 2006

archilab

 

L'exposition s'est ouverte le 21 octobre et elle fermera ses portes le 23 décembre. Très intéressante à mes yeux, je verrais demain...

"ArchiLab 2006 Japon présente une trentaine d’équipes d’architectes japonais parmi les plus importants de la génération actuelle. Questionnant les liens entre espace domestique et paysage urbain caractéristiques de l’habitat japonais, l’exposition se dessine comme une plongée dans la ville organique de Tokyo, gigantesque laboratoire urbain, symbole des mutations profondes qui investissent toutes les grandes mégalopoles.
Parallèlement, des manifestations associées ont lieu à travers la ville d’Orléans, afin de célébrer, le temps d’une saison, la création japonaise. "

19:59 Écrit par dou dans architecture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : architecture, expo |  Facebook |

05/10/2006

Corbu comme le Corbusier

Corbu comme Le Corbusier.

 

fenetre

 

Corbu fut ce qu'il fut, il reste ce qu'il est.

Malgré les désaccords sur certaines choses, il faut quand même avouer qu'il apporta énormément à l'architecture!

 

Mais je ne parle pas de lui ce soir pour critiquer ou faire des louanges!

Je voudrais vous faire partager cette petite trouvaille, sur laquelle je suis tombée lors de mes recherches personnelles.

C'est un ouvrage documentaire destiné aux enfants, afin de leur faire découvrir l'architecture de cet homme. Ils peuvent ainsi comprendre ou apprendre par le biais de petits dessins très sympas. 

Bonne lecture...

 

corbu_comme_le_corbusier

 

Corbu comme Le Corbusier, collection "connus, méconnus", Francine Bouchet, Michèle Cohen, Michel Raby, Editions La joie de lire, Genève, 1987, 32 pages

21:24 Écrit par dou dans architecture | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : architecture |  Facebook |

02/09/2006

Bilbao, Guggenheim, intérieur

Une fois entrés à l'intérieur de ce fameux musée, nous nous trouvons toujours autant émerveillés, mais un peu beaucoup, voir très déçu! Malheureusement il est strictement interdit de faire des photos. Les appareils sont même mis sous scellé!! J'ai donc réussi a trouver quelques photos de personnes en ayant pris au sein du musée, mais ce n'est pas évident! On trouve ainsi le corps principal du bâtiment, avec ces deux photos, qui se développe de manière verticale, et qui distribue tous les niveaux. 

                                     
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Nous touvons aussi la "nef principale", comme je l'appelle, lieu de la collection permanente, et qui est montrée ici telle qu'elle était au moment de l'inauguration.

On reconnait d'ailleurs l'oeuvre de Richard Serra, Snake, qui donne un aperçu de la dimension de cette pièce. En effet, cette oeuvre en acier corten fait 33m de long sur 4m de hauteur.  

 

Il est assez dommage de ne pouvoir prendre de photos depuis l'intérieur, car non seulement les oeuvres exposées sont particulièrement intéressantes, mais l'enveloppe l'est tout autant! Les cadrages sont particuliers, les vues exceptionnelles, le contexte génial! Certes il faut aimer ce genre d'architecture.

 

12:15 Écrit par dou dans architecture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : musee bilbao |  Facebook |

24/08/2006

Bilbao, musée Guggenheim

Comme je l'ai mis sur mon post précédent, nous avons fait un petit tour du coté de Bilbao, pour visiter à nouveau ce musée grandiose!
Nous y sommes allés il y a 4 ans déjà!! A ce moment, il me semblait que ce musée emmergeait totalement d'une ville plutot industrielle et pas vraiment séduisante...
Mais les berges ont plutot été bien aménagées, et créent tout un ensemble pas franchement désagréable.  

Le temps n'était pas du tout au rendez vous (comme on peut le voir!) mais au moins, le temps de l'attente (car il y a toujours autant de monde qui vient le visiter), nous ne nous sommes pas mouillés...!

Bref. Je trouve que cet ensemble est plutot coloré malgré l'ambiance pluvieuse, et met le musée en valeur...

Ce qui est extraordinaire avec ce musée, c'est que nous venons voir des oeuvres exposées dans une oeuvre monumentale! On admire aussi bien le contenant que le contenu, aussi bien de l'extérieur que de l'intérieur! C'est vraiment passionnant! Le guggenheim a ouvert ses portes en 1997. Symbole de l'architecture contemporaine, de la reconversion et de la mutation d'une ville. On peut meme dire aujourd'hui que si Gaudi a illuminé Barcelone, Gehry a, quant à lui, réveillé Bilbao!

La collection Guggenheim manquait sur le sol européen. Elle était présente à New-York, fut exportée à Venise, mais il manquait une présence plus affirmée, afin de faire tourner cette fameuse collection créée en 1937 à travers le monde. Entre Tokyo, Salzbourg et quelques autres villes, c'est Bilbao qui remporte le bijou, avec pour but de tourner le dos à la crise industrielle, de s'ouvrir sur la culture et les services. Bien sur il fut construit selon différents principes et accords, mais ce n'est pas ici le sujet.

 

Bref, qu'est il possible d'ajouter pour le moment sur son extérieur?! Rien de plus sinon un profond respect pour ces formes justes, rondes, sculpturales, tout de titane vêtues...

Bien sur il y a ce juste équilibre entre les matières, entre les lignes droites de son socle et les courbes du titane, cette masse qui semble flotter sur l'eau de son bassin, ce contraste entre la liberté d'expression de ses formes et ce pont qui semble si rigide et qui le traverse...

Il se déploie et va chercher le ciel, monte, s'étire...

On dit souvent dans les projets qu'il vaut mieux éviter de se lancer dans les formes courbes, à moins de les justifier très clairement car sinon c'est plutot risqué. Mais dans ce cas, elles sont parfaitement justifiées, sont d'une évidence extrême...!

Je vais m'arreter là car sinon je pourrais écrire des pages et des pages. Je crois que rien ne vaut le fait de sentir par soi même un espace, un volume, une ambiance, car on est tous différents.

En attendant de le visiter, on peut toujours aller le découvrir sur son site en cliquant ici et voir même l'ensemble des guggenheim par .

21:23 Écrit par dou dans architecture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : musee |  Facebook |

23/07/2006

Shigeru Ban, Paper Loghouse

Comment répondre au besoin d'urgence afin de reloger provisoirement les habitants de Kobé, suite au tremblement de terre de 1995?

Shigeru Ban eu une réponse fort "simple": leur construire des maisons en carton. Vous allez dire "comment ça des maisons en carton?"

Eh bien oui. Le principe est le suivant: ces maisons reposent sur des caisses de bière remplies de sable, des murs constitués de tubes de carton (108mm de diamètre, 4mm d'épaisseur et fabricable sur place), d'un plafond et d'un toit en toile de tente. Il utilise ainsi des matériaux bon marché, facilement trouvables, avec un mode d'assemblage utilisable par n'importe quelle personne, dons à la main d'oeuvre facile. 

Ce type de construction a plusieurs avantages: non seulement son but premier est de reloger des démunis face aux problèmes de logement lors d'évènements naturels, mais il permet aussi un stockage relativement simple, et la possibilité de recyclage lorsqu'il n'est plus nécessaire de les utiliser. Personnellement je trouve aussi que leur architecture est plutot sympathique et agréable. 

 

 

 

 

Pour ceux et celles qui s'intéressent à ces construction, voici entre autre quelques liens intéressants:

archilab,

Shigeru Ban, l'urgence architecturale,

arc en reve.

18:31 Écrit par dou dans architecture | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |