08/10/2006

Felice Varini

Revenons à l'orangerie du Château de Versailles pour y trouver Felice Varini.

 

Quand on pénètre un espace dans lequel il a travaillé, et qu'on ne le prend pas dans le bon sens, on ne perçoit pas grand chose.

varini 6

 

Voire même on n'y comprend rien!

 

varini 1

 

On entend alors autour de soi: "c'est bizarre! C'est un artiste qui a collé du bleu sur les murs! Moui! C'est moderne! C'est contemporain! C'est un artiste quoi! Finalement même moi je peux le faire!"...

Il y a donc un point positif et un négatif dans tout ceci! Tout d'abord, il est très intéressant de mettre à la portée de tous de l'art contemporain. Mais il n'est pas forcément compréhensible par tout le monde, tout simplement parce que les personnes ne sont pas toujours au courant, ne connaissent pas. J'ai donc vu, hier soir, des personnes entrer dans cette grande nef par le mauvais coté, au bout de la perspective, sans comprendre, en se disant que ce sont de grandes couleurs bleues collées aux murs, et ressortir par la petite sortie juste à coté de là où ils sont entrés!

Tandis que lorsque l'on va un peu plus loin, à l'autre bout de la nef, on voit tout autre chose. 

varini 2

 

Des formes apparaissent alors. On se dit à ce moment qu'il se passe quelque chose! Ces murs couverts de bleu paraissent former des carrés, peut être un damier, mais on ne le perçoit pas encore très bien.

On se rapproche encore, on se met au plus loin, on se place au milieu de la perspective, on regarde, on s'accroupi, on se penche, on se redresse, on cherche, on réfléchit, on s'interroge. On écoute ce que les gens peuvent dire autour. Je sais bien que le point de vue doit nous montrer un damier qui semble flotter dans l'espace, marquer un plan en 2 dimensions grace à une mise en scène en 3 dimensions. Mais je ne le voit pas encore. Alors je sors mon appareil photo, je vise dans l'objectif, et là je comprends. Cette vue que l'on doit percevoir se révèle tout simplement au travers de mon objectif. La 2 dimensions fait son effet! C'est vrai!

varini 4

 

On ne la perçoit peut être pas très bien sur cette photo, et pourtant elle est là. Le monde n'aide pas non plus, mais bon ce n'est pas une excuse!

La 2 dimensions est quand même là! Je voulais la voir, et je l'ai vu. C'est tout de même assez intéressant de comprendre, de vivre, de parcourir ces oeuvres contemporaines.  

18:27 Écrit par dou dans art | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Cette oeuvre de Varini est tout simplement incroyable ! Je regrette de ne pas l'avoir vu en vrai... Et je te rassure, on perçoit parfaitement la sensation de bidimensionalité sur ta dernière photo.

Écrit par : Nounouchette | 09/10/2006

J'aime vraiment bien cette oeuvre, en apparence, c'est un mirroir, peint mais avec un petit déplacement latéral, cela devient en 3 Dimensions, c'est vraiment étrange et trompe-l'oeil !

Écrit par : Julien | 22/11/2006

Rousse cela ressemble vaguement à du Georges Rousse vs ne trouvez pas?

Écrit par : mélanie | 03/06/2007

F.Varini-G.Rousse Au premier abord il semblerait que ce soit le même travail que G.Rousse, mais je vous invite à regarder le post dont le lien est mis ci-après, pour comprendre la différence entre ces deux artistes... http://artchitecture.skynetblogs.be/post/3786985/felice-varini-rectificatif

Écrit par : dou | 03/06/2007

Pour moi c'est la représentation visuelle d'une phrase merveilleuse écrite par Oscar Wilde; *Le vrai mystère du monde est le visible, non l'invisible.*

Écrit par : Emilie | 04/04/2010

Pour moi cette oeuvre fait écho à une phrase merveilleuse écrite par Oscar Wilde;
*Le vrai mystère du monde est le visible, non l'invisible.*

Écrit par : Emilie | 04/04/2010

Les commentaires sont fermés.