24/08/2006

Bilbao, musée Guggenheim

Comme je l'ai mis sur mon post précédent, nous avons fait un petit tour du coté de Bilbao, pour visiter à nouveau ce musée grandiose!
Nous y sommes allés il y a 4 ans déjà!! A ce moment, il me semblait que ce musée emmergeait totalement d'une ville plutot industrielle et pas vraiment séduisante...
Mais les berges ont plutot été bien aménagées, et créent tout un ensemble pas franchement désagréable.  

Le temps n'était pas du tout au rendez vous (comme on peut le voir!) mais au moins, le temps de l'attente (car il y a toujours autant de monde qui vient le visiter), nous ne nous sommes pas mouillés...!

Bref. Je trouve que cet ensemble est plutot coloré malgré l'ambiance pluvieuse, et met le musée en valeur...

Ce qui est extraordinaire avec ce musée, c'est que nous venons voir des oeuvres exposées dans une oeuvre monumentale! On admire aussi bien le contenant que le contenu, aussi bien de l'extérieur que de l'intérieur! C'est vraiment passionnant! Le guggenheim a ouvert ses portes en 1997. Symbole de l'architecture contemporaine, de la reconversion et de la mutation d'une ville. On peut meme dire aujourd'hui que si Gaudi a illuminé Barcelone, Gehry a, quant à lui, réveillé Bilbao!

La collection Guggenheim manquait sur le sol européen. Elle était présente à New-York, fut exportée à Venise, mais il manquait une présence plus affirmée, afin de faire tourner cette fameuse collection créée en 1937 à travers le monde. Entre Tokyo, Salzbourg et quelques autres villes, c'est Bilbao qui remporte le bijou, avec pour but de tourner le dos à la crise industrielle, de s'ouvrir sur la culture et les services. Bien sur il fut construit selon différents principes et accords, mais ce n'est pas ici le sujet.

 

Bref, qu'est il possible d'ajouter pour le moment sur son extérieur?! Rien de plus sinon un profond respect pour ces formes justes, rondes, sculpturales, tout de titane vêtues...

Bien sur il y a ce juste équilibre entre les matières, entre les lignes droites de son socle et les courbes du titane, cette masse qui semble flotter sur l'eau de son bassin, ce contraste entre la liberté d'expression de ses formes et ce pont qui semble si rigide et qui le traverse...

Il se déploie et va chercher le ciel, monte, s'étire...

On dit souvent dans les projets qu'il vaut mieux éviter de se lancer dans les formes courbes, à moins de les justifier très clairement car sinon c'est plutot risqué. Mais dans ce cas, elles sont parfaitement justifiées, sont d'une évidence extrême...!

Je vais m'arreter là car sinon je pourrais écrire des pages et des pages. Je crois que rien ne vaut le fait de sentir par soi même un espace, un volume, une ambiance, car on est tous différents.

En attendant de le visiter, on peut toujours aller le découvrir sur son site en cliquant ici et voir même l'ensemble des guggenheim par .

21:23 Écrit par dou dans architecture | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : musee |  Facebook |

Commentaires

merci pour la visite Ha ! C'est très intéressant ! J'aime beaucoup la photo, voyager, et votre petit reportage sur le musée est une invitation très alléchante.
Je continue ma visite - virtuelle, pour l'instant- dans votre espace.

Écrit par : MC | 25/08/2006

bilbao-musee-guggenheim jémerai me procuré plus de detail consernat ce musée

Écrit par : linamess | 04/05/2008

Les commentaires sont fermés.