10/05/2006

Mona Hatoum

Mona Hatoum, Light Sentence, 1992, exposition au Centre George Pompidou, Musée d'Art Moderne.

 

"L'œuvre n'est plus conçue comme une forme statique, mais comme un champ traversé par un flux d'énergie. À l'objet clairement délimité dans l'espace se substitue un continuum en développement qui envahit l'espace environnant et se déploie dans le temps. C'est à ce mode de représentation que Light Sentence, 1992, de Mona Hatoum en appelle : dans un espace vide, au milieu d'une construction de casiers métalliques ajourés, une ampoule nue, actionnée par un moteur, monte et descend, projetant l'ombre mouvante des casiers sur les murs. Toutes les composantes du cinéma sont réunies, mais agencées différemment ; et comme dans l'expérience du cinéma, le visiteur perçoit le mouvement comme un principe de séparation entre l'ombre et la clarté."

extrait du site du Centre Pompidou.

"D’origine palestinienne, Mona Hatoum est née au Liban puis s’est exilée à Londres au milieu des années 1970. Dans ses performances, vidéos, sculptures et installations, elle aborde des problématiques liées au corps, à la construction du langage et aux conditions de l’exil. Ses œuvres allient des états de fortes émotions à la simplicité de formes géométriques. Light Sentence est composée de cages standard qui forment un espace fermé sur trois côtés, dans lequel se déplace verticalement une lampe. Les grilles définissent un espace à la fois ouvert et fermé, alors que la lampe crée des ombres sur la totalité des murs de la salle, redoublant ainsi l’idée d’enfermement. La lumière vacillante définit un espace flottant qui semble se dérober sous nos pieds et s’oppose à la rigidité des formes géométriques de l’installation. Il est ici question d’enfermement, de structures concentrationnaires, mais aussi d’espoir, avec la présence de la lumière qui place le spectateur étrangement entre un sentiment de beauté et d’anxiété."

extrait du site de l'exposition au chateau de Cadillac, près de Bordeaux, Gironde.

 

quelques liens internet:

White Cube, artist: Mona Hatoum

Museum of Contemporary Art of Chicago,

22:10 Écrit par dou dans art | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.