04/05/2006

passages couverts: 1.Palais-Royal

Les passages couverts sont assez nombreux. On en dénombra 150 rien que dans Paris dans les années 1850, et seront exportés un peu partout en France. Ces passages piétonniers sont en fait des galeries couvertes de moins de 5m de large, qui permettent non seulement de s’abriter contre les intempéries, contre les « embarras de Paris » (ses risques, ses odeurs, son vacarme), mais est aussi un espace de rencontres (galantes et amicales), d’achat (grâce aux commerces qui la composent), le tout baigné d’une lumière zénithale naturelle.

 

 

Louis Sébastien Mercier évoquera en ces termes, en 1828, les raisons du succès des galeries : "Dans une ville de luxe et de badauderie où il était désagréable sinon périlleux de s'aventurer dans la rue, la foule des flâneurs devait se porter vers les rares endroits qui lui offraient la possibilité de s'attarder devant les magasins sans craindre de bousculades ou d'accident". Extrait du site insecula.

 

Les galeries de bois au Palais Royal.

 

Le premier passage couvert en France seraient du au Palais Royal, qui avait des galeries de bois créées en 1786. Ces galeries prennent place sur le pourtour de la résidence, avec 120 boutiques, autour du jardin. Ils offraient ainsi distraction, produits de luxe,…et deviendront l’un des endroits les plus fréquenté de la capitale, jusqu’en 1830, date de la Révolution.

D’autres vont ainsi suivre, principalement entre 1823-28 et 1839-47.

Ces passages ne résisteront pas à l’intervention d’Haussmann dans la capitale, qui modifia de manière relativement radicale de nombreuses rues. Ainsi, certains passages se retrouvent détruits, amputés, réduits, modifiés…

 

Les Galeries du Palais Royal.

 

Au fur et à mesure de mes promenades je vous montrerais ces lieux…

 

Quelques liens internet intéressants :

Wikipédia

09:02 Écrit par dou dans paris | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.