17/04/2006

J.P.Raynaud

Jean-Pierre Raynaud,

Container Zéro,

art contemporain, scuplture (construction)

Dimensions : 3,30 m x 3,30 m x 3,30 m
Matériaux : Carrelage, Acier, Alarme, Eclairage

Date : 1988

Centre Pompidou

 

"A l'école d'horticulture, on m'avait appris à soigner les fleurs, mais pas à les empêcher de mourir. Je décidais d'éviter de nouvelles victimes en remplissant les pots avec du ciment".

Jean Pierre Raynaud est un artiste né en 1939.

Dés 1962, il développe un travail autour de l'objet avec une série de panneaux de sens interdits. Le pot de fleur et le carreau de céramique deviennent ensuite des motifs récurrents dans son travail.

Le carreau de céramique blanche sert d’unité de base à son travail, lors de la construction et la réalisation de certaines installations, de même que pour sa propre maison (bâtie en 1969, détruite en 1993). « Dans l'oeuvre de Raynaud, la destruction s'apparente à la vie, les symboles de mort, comme ce carreau de céramique, impersonnel, froid et cassant, accompagnent le processus de construction. Ainsi le code artistique des "Psycho-objets" relève d'un système, d'un mécanisme qui place les objets dans la rigueur et dans la répétition mais exprime ce qui, dans l'humain ne peut être réduit à une signalétique, les forces vitales de vie et de mort ».

Jean-Pierre Raynaud a construit sa propre maison en 1969, entièrement en carreaux blancs. Au cours des années, il l’a transformée en œuvre d’art. Elle devient même à partir des années 90 la pièce maîtresse de son œuvre. En Mars 1993, il prend la décision de la détruire. Un film réalisé au moment de la destruction, est l’unique témoin de cette métamorphose : l’œuvre d’art transmuée en une nouvelle œuvre d’art.

Jean-Pierre Raynaud a déplacé 1 000 containers de débris de sa maison qu’il a exposés au CAPC de Bordeaux. Ces containers exposés sont encore sa maison, la mémoire de sa maison. Son travail est aujourd’hui de renommé internationale.

                        

 La maison de Jean-Pierre Raynaud,                                                                          Jean-Pierre Raynaud,
                                                                                                                                  "La Maison" 1969-1993
                                                                                                                 (© Photo F. Delpech / capcMusée)


La photo ici à gauche représente effectivement la salle de bain qu'il a construite lui même.

La photo de droite représente les 1000 containers exposés au CAPC, à Bordeaux, qui contiennent les restes de sa maison une fois détruite en 1993.

J'ai mis ici cet artiste car ce travail est une véritable maison-oeuvre d'art, entre architecture et art ! Toute sa maison était faite ainsi, en carrelage blanc! Le mobilier, le sol, les murs, tout était couvert par ce matériau! Une maison manifeste, en quelque sorte! Je peux aussi ajouter qu'en une nuit, il a totalement repeint l'extérieur de cette maison, la transformant en maison blockhaus, peinte en vert kaki, avec des fils barbelés!!! Imaginons le choc pour le voisinage! Personnellement je la trouve particulièrement étrange mais aussi fascinante!

                           

quelques liens internet intéressants:

Les Raynaud de Raynaud, par Claire, blog "art et caetera".

21:09 Écrit par dou dans art | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Assez génial... Le hall, sur la photo de droite. A gauche, j'imagine que c'est une salle de bains? (Un peu grande pour mon goût... ;-) Mais je suis frileuse, c'est pour ça. Sur le sol, à droite, sont-ce des lumières ? Ca fait très mille et une nuits, j'aime bien!

Au fait Dou... Tiens-tu un autre blog ? Il me semble avoir déjà vu cette signature ailleurs (suis intéressée).

Écrit par : Pivoine | 17/04/2006

justement non... je me suis aperçue qu'il y avait une autre personne qui avait la même signature que moi mais ce n'est pas le cas (du moins pour le moment...). Au fait, j'ajoute quelques explications à mon dernier post pour effectivement mieux comprendre! à très bientot.

Écrit par : dou | 17/04/2006

j'aime l'atelier de Brancusi qu'est ce que je donnerai pour une sculpture de lui (faute ou pas faute ?flemme de regarder dans le dico) donc je disais que je donnerai quoi : tiens soyons généreuse 6 mois de ma vie . J'ai presque eu envie une fois à Bahia dans l'atelier d'un sculpteur d'acheter quelque chose qui ressemblait beaucoup à Brancusi, mais je me suis dit : ah non pas une copie. Je vais encore regarder cette photo et ses outils,; ils sont bien rangés non. Je vois que Pivoine passe aussi par là ; c'est grâce à elle que j'ai fait le lien sur ce blog. merci à elle et à vous. Il faut continuer , les photos sont insolites, surprenantes, un peu mystérieuses parfois, et puis j'adore le noir ... et l'ombre bien sûr.
bonne nuit

Écrit par : Transparente | 10/05/2006

Effectivement l'œuvre de cet artiste/architecte ( architecte/artiste?) est très impressionnante, notamment ce qu'il fait de sa maison ( l'amour de sa vie?) dans laquelle il met toute son âme. Nous avons étudié son utilisation des carreaux blancs en classe d'HIDA. Plaisant de le retrouver ici. Bonne continuation

Écrit par : Ella | 20/02/2008

Les commentaires sont fermés.